L’inaptitude médicale à l’armée

L’inaptitude médicale à l’armée

21 mai 2020 0 Par avocatgratuit

La fonction militaire exige non seulement des compétences techniques, mais aussi des aptitudes sur ces trois axes : physique, mentale et plus encore médicale. Il est à noté que c’est le service de santé des armées qui détermine cette aptitude médicale. Cela passe bien entendu par une visite médicale initiale.

Visite médicale de l’armée et inaptitude médicale, les à savoir ?

La visite médicale au sein de l’armée n’est autre qu’un examen médical dont le but étant de vérifier que le candidat ne présente aucune maladie pouvant l’empêcher d’exercer sa fonction. Il s’agit d’effectuer des épreuves médicales complètes comme : un électrocardiogramme, un bilan de l’acuité visuelle et de l’audition, une analyse de sang et d’urine, etc.

Les résultats en conséquence obtenus sont déterminants et permettant de sortir le profil médical du postulant. Ce dernier conduit bien évidemment à une conclusion d’ordre médico-militaire d’appréciation de l’aptitude à servir l’armée. Le dénouement peut être : l’aptitude, inaptitude temporaire, et l’inaptitude définitive. Malheureusement, pour des raisons médicales, nombreux sont les candidats disgraciés.

Le HCECM rapporte « qu’entre 23 % et 28 % des candidats à l’engagement comme militaire du rang sont ainsi recalés pour inaptitude médicale, les inaptitudes définitives s’échelonnant entre 5 et 11 %, les inaptitudes temporaires représentant le reste »

En cas d’inaptitude médicale, est-il possible de faire un recours ?

Pour ceux qui sont déclarés inaptes, les décisions les concernant peuvent très bien être contestées. . Si vous ne savez pas quelle procédure suivre, demandez conseil à votre conseiller en recrutement. Ce dernier vous conseillera de demander une contre-expertise afin que votre état puisse être à nouveau étudié. Votre dossier doit être de ce fait traité par un autre médecin militaire. Dans un jugement du 6 juin 2008,  le conseil d’Etat a déclaré qu’il blâme les décisions d’inaptitude définitive empêchant de prendre en compte la situation spécifique du solliciteur.

Ce qui a été constaté, c’est que de nombreuses maladies sont considérées par les normes médicales militaires comme incompatibles avec l’aptitude militaire. Pourtant, il est important à ce que cela soit analyser en fonction de l’état de santé de l’aspirant et la nature de sa maladie. En cas de besoin, ne manquez surtout pas de se confier à un avocat spécialisé en droit militaire.

Quelles sont les causes principales d’inaptitude ?

Sur le site : recructementarmee. com, il est dit : « est apte au service la personne qui, du point de vue médical, satisfait physiquement, intellectuellement et psychiquement aux exigences du service militaire ou du service de la protection civile et qui dans l’accomplissement de celui-ci, ne nuit pas à sa santé ni à celle d’autrui » Par ailleurs, plusieurs raisons conduisent aux inaptitudes, les médecins citent souvent des problèmes liés à la dentition.

Il y a également les maladies aux conséquences irrémédiables et sans appel comme : la perte auditive exagérée, les problèmes dorsaux, la toxicomanie. Avant de passer votre sélection à l’armée, le mieux c’est de passer avant tout voir votre médecin traitant et de passer chez le dentiste. L’intérêt est que vous parveniez à vous soigner rapidement pour que tout se passe bien lors de votre visite médicale. Tous les candidats à l’engagement doivent correspondre à un profil médical appelé SIGYCOP.