Aide juridique : conseil et assistance

Aide juridique : conseil et assistance

20 juin 2018 0 Par avocatgratuit
Aide juridique : conseil et assistance
5 (100%) 1 vote

Les personnes qui rencontrent des soucis juridiques et ont des faibles ressources ont droit à une aide juridique. Cette aide vous permet de vous guider et vous orienter dans vos démarches juridiques et procédures judiciaires.

Qu’il s’agisse des services ayant trait aux matières familiales (procédure de divorce…), licenciement, procédure de rédaction d’un contrat de bail ou encore d’un conflit de voisinage, le conseil juridique représente divers avantages aux personnes, il vous  permet de vous procurer des solutions et des réponses rapides et fiables à toutes vos interrogations et vos demandes d’ordres juridiques.

Néanmoins, Le droit à l’aide juridique est déterminé selon des critères précis, que vous devrez remplir afin d’y ’accéder. L’évaluation portera sur votre revenu annuel, la valeur de vos biens et vos liquidités. Lorsque l’admissibilité est établie, l’avocat prendre en charge votre dossier.

Dans le cas ou l’évaluation de votre situation financière dépasserait les seuils fixés, tout en ne dépassant pas les montants maximaux déterminés, vous pourrez être admissible grâce à une  contribution. C’est-à-dire que vous devez déboursez un montant minime pour avoir accès aux services de l’aide juridique.

L’assistant juridique  assure un véritable suivi de la victime. Cette profession requière un grand sens du contact. Car, souvent les victimes étant des personnes fragilisées et en détresse, l’assistant de Justice doit pouvoir créer un sentiment de confiance. Ses tâches consistent à :

Donner aux victimes des informations spécifiques sur leur dossier. Par exemple

  • Les étapes de la procédure judiciaire
  • les décisions prises
  • leurs droits

Soutenir ses victimes et les assister tout au long de la procédure judiciaire, et plus particulièrement lors des moments difficiles

  • Dans la lecture du dossier
  • Lors de l’audience
  • Lors de la remise des objets personnels

Orienter les victimes, si nécessaire, vers des services spécialisés (par exemple pour une aide psychosociale ou juridique).

Relayer les difficultés rencontrées par les victimes dans les contacts avec la justice auprès des autorités compétentes afin d’améliorer leurs droits.

Cependant, toutes personnes physiques ou morales, que vous soyez victime ou mis en cause, même si vous êtes surendetté des lors que vous remplissez  les conditions de ressources, l’aide à l’assistance juridique vous sera accordée.

Il existe toute fois des cas particuliers, qui donnent accès au droit à l’aide juridictionnelle, sans condition de ressources, lorsque :

  • Vous bénéficiez du RSA ou de l’allocation de solidarité aux personnes âgées
  • Vous avez été victime d’un crime particulièrement grave comme un viol, des actes de torture et de barbarie, etc.…

L’aide juridique : garantir le recours à la justice et rends possible l’effectivité des droits pour tout un chacun.